Denier de l’Église

Pourquoi donner?

VOTRE DON EST UTILE

L’État ne subventionnant aucun culte, les seules ressources de l’Église proviennent des dons des fidèles. C’est un devoir pour chaque fidèle de participer financièrement, dans la mesure de ses moyens, aux charges de l’Église.

Nous voulons une Église vivante et attentive à tous,
donnons-lui les moyens de sa mission !

Comment donner?

Par carte bancairePar carte bancaire

Par prélèvement automatiquePar prélèvement automatique

le plus sûr moyen de répartir vos offrandes sur l’année.
Formulaire de prélèvement automatique à télécharger ici

Par chèquePar chèque

à l’ordre de : Paroisse Saint-Pierre-Saint-Paul

Combien donner ?

A la mesure de vos moyens, c’est une contribution volontaire.
L’Église suggère de donner en moyenne à 1% à 2% de votre revenu annuel.
Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire  66% de votre don de votre impôt.

Si vous êtes redevable de l’impôt sur le revenu, donner pour le denier de l’Église vous permet de bénéficier d’une réduction de vos impôts égale à 66%¹ des versements effectués (dans la limite de 20% de votre revenu imposable).

Exemple : Si vous versez 100 € au denier de l’Église, 66 € seront déduits de vos impôts. Votre paroisse aura bien reçu 100 €, mais cela ne vous aura finalement coûté que 34 €. Peut-être pouvez-vous en profiter pour augmenter votre participation : à vous de l’ajuster selon vos possibilités !

Vous donnez &
Votre paroisse reçoit
Votre don ne vous coûte que… …grâce à votre réduction d’impôt de
20 € 7 € 13 €
50 € 17 € 33 €
100 € 34 € 66 €
200 € 68 € 132 €
500 € 170 € 330 €
1 000 € 340 € 660 €

Quand donner?

Vous pouvez effectuer votre versement à tout moment de l’année. Dans la mesure du possible, faites-le sans attendre la fin de l’année, vous soulagerez la trésorerie et faciliterez ainsi notre gestion. Si vous le souhaitez, vous pouvez également échelonner votre participation en plusieurs versements.

Nos finances

La gestion matérielle et financière de la paroisse est placée sous la responsabilité du curé, assisté par le Conseil économique de la paroisse.

Notre Église, pour vivre, doit faire face à toutes sortes de dépenses : tout d’abord, nous devons assurer les moyens de subsistance de nos prêtres, à cela s’ajoutent le financement de nos activités pastorales, les dépenses de chauffage et d’éclairage, l’entretien des locaux paroissiaux,…

Or, c’est de nous, fidèles, que proviennent les ressources nécessaires. Les dépenses sont couvertes à hauteur de :

43% par le denier de l’Église,
23% par les quêtes du dimanche,
34% par les autres offrandes (messes, célébrations, dons, legs…)

Merci à tous ceux d’entre vous qui ont participé l’an dernier ! Nous comptons de nouveau sur vous tous et vous remercions à l’avance de votre générosité !