Paroisse Saint-Pierre-Saint-Paul
de COURBEVOIE (Hauts-de-Seine – France)
Accueil Prier / Participer / Se former Partage liturgique
TABLE OUVERTE DE LA PAROLE

Nos rencontres du mercredi
pour un temps de préparation et de partage liturgique

 

Chaque dimanche, à la messe, avant l’homélie du célébrant, quatre lectures nous sont proposées. La première est extraite de l’ancien Testament, la seconde consiste en quelques versets d’un Psaume, la troisième est prise dans les écrits des apôtres et la dernière est un passage d’évangile. L’Église nous les propose suivant un cycle de trois années.

Tous ces textes ont plusieurs siècles d’existence. La plupart du temps, nous les connaissons bien pour les avoir entendus de nombreuses fois. Assez souvent, telle ou telle phrase va nous rappeler d’autres textes. Souvent nous percevons le lien entre tous ces écrits.

Le but poursuivi par l’Église est de nous faire percevoir que ces textes sont toujours d’actualité et nous pouvons en tirer de précieux enseignements pour la conduite de notre vie quotidienne.

Nous ne pouvons y arriver que par la réflexion et une réflexion en groupe beaucoup mieux qu’isolément, même avec les meilleures conditions de silence et de recueillement. Le Seigneur n’a-t-il pas dit : « Lorsque deux ou trois d’entre vous sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. »

 

Mercredi à 15h00

 

Nous commençons par lire les textes et après y avoir réfléchi à la lumière de notre expérience personnelle et des évènements de la vie, sous l’inspiration de l’Esprit saint, nous nous arrêtons sur telle ou telle phrase qui nous parle davantage. Chacun s’exprime sur le passage choisi. C’est une mise en commun et, de ce fait, un partage. Voilà pourquoi nous parlons de « table ouverte de la Parole ». Ce partage est d’une grande richesse, car nous réalisons, à ce moment, que, seul, nous n’aurions jamais découvert tous ces aspects de la Parole de Dieu.

C’est la démarche que nous suivons tous les mercredis.

Permettez-moi, en ces temps d’hiver, une comparaison. D’un iceberg, seule la partie qui émerge est visible, mais celle qui est sous l’eau et ne se voit pas est beaucoup plus grande.

Pour la Parole, c’est un peu pareil : en l’entendant à la messe nous n’en percevons qu’une petite partie, le reste, beaucoup plus important, n’est atteint que par la réflexion et le partage priant.

 

Venez et vous verrez très vite tout le profit que vous pouvez en tirer. Cette démarche est indispensable pour que les Écritures ne restent pas « lettres mortes » et soient utiles à l’approfondissement de notre vie de chrétien.

 ▲