Paroisse Saint-Pierre-Saint-Paul
de COURBEVOIE (Hauts-de-Seine – France)
Accueil Rencontrer son prochain Chantiers du cardinal
LES CHANTIERS DU CARDINAL

Découvrir ou re-découvrir les Chantiers du Cardinal en 7 points

 

 Mgr Pascal Delannoy, évêque délégué aux Chantiers du Cardinal :

Il y a encore des cathédrales à construire…

Depuis 80 ans, Les Chantiers du Cardinal participent à une mission essentielle : assurer la pérennité de l’Église et son développement en bâtissant des lieux de culte. Et cette œuvre est loin d’être achevée… La mission des Chantiers au service des paroisses et des communautés chrétiennes est très vaste : à la fois architecturale, patrimoniale, sociale mais aussi spirituelle.

Benoît XVI le soulignait en juillet 2011 : « À travers les innombrables sites et monuments, puissiez-vous découvrir la beauté de ce patrimoine universel qui nous relie à nos racines ! Soyez attentifs à vous laisser questionner par le bel idéal qui animait les bâtisseurs de cathédrales et d’abbayes, quand ils édifiaient ces signes éclatants de la présence de Dieu sur notre terre. Que cet idéal devienne le vôtre et que l’Esprit Saint, qui voit le fond des cœurs, vous inspire de prier dans ces lieux en rendant grâce et en intercédant pour l’humanité du IIIe millénaire ! » Oui, il y a encore des cathédrales à construire !

C’est sur le site de la future Maison Ozanam à Paris 17e, que tous les évêques d’Île-de-France se sont réunis, le 29 novembre 2011, autour du cardinal André Vingt-Trois pour officialiser la nouvelle organisation des Chantiers du Cardinal. Ils ont scellé l’engagement de mener à bien conjointement un grand projet dans chacun des huit départements de la Région capitale.

 

 Les Chantiers du Cardinal se déploient en Île-de-France

Le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis-en-France, délégué aux Chantiers du Cardinal, tous les évêques et évêques auxiliaires d’Ile-de- France, ainsi que Bruno Keller, le secrétaire général des Chantiers du Cardinal, ont scellé par un geste symbolique l’engagement de mener à bien ensemble 8 grands projets dans leurs diocèses (Paris, Créteil, Évry, Meaux, Nanterre, Saint-Denis, Pontoise et Versailles).

Les 8 grands projets qui vont être menés en commun par les diocèses d’Ile-de-France et les Chantiers du Cardinal, sont : la Maison Ozanam à Paris (17e), la maison des Familles dans l’Espace Saint-François-de-Sales à Boulogne-Billancourt (92), la maison d’Église Saint-Paul-de-la-Plaine à la Plaine-Saint-Denis (93), le déploiement de la cathédrale de Créteil (94), le centre ecclésial Saint-Colomban à Val d’Europe (77), la maison de la Famille dans le centre Jean-XXIII au Chesnay (78), le centre Teilhard-de-Chardin sur le plateau de Saclay (91) et la reconstruction de l’église de Montigny-lès-Cormeilles (95). Chaque projet répondra aux nouvelles attentes et pratiques des catholiques en se situant dans un nouvel environnement : lieu de vie, de travail ou d’études.

 

 Le rappel historique d’une histoire toujours présente

En 1932, en pleine crise économique mondiale, le cardinal Verdier, archevêque de Paris, lance un appel : « Pour lutter contre le chômage, aidez votre archevêque à ouvrir des chantiers d’églises… ». L’appel sera entendu au-delà de ses espérances. En effet, Paris et sa banlieue ont besoin de lieux de culte et ce projet peut ainsi redonner espoir à tous ceux qui se trouvent privés d’emploi. « Construire des églises ou chapelles nouvelles pour évangéliser Paris et sa banlieue et aussi pour procurer aux ouvriers au chômage un travail qui leur permette de nourrir leur famille avec bonheur et dignité, c’est là toute l’œuvre des Chantiers du Cardinal ». Entre 1931 et la deuxième guerre, 102 chantiers seront ouverts. Après son décès en 1940, l’œuvre sera reprise par le cardinal Suhard pendant la période difficile de la guerre et de l’après-guerre, période où l’œuvre des Chantiers n’aura que peu d’activités. Déjà, l’ancêtre de la revue des Chantiers du Cardinal, le Christ dans la banlieue, informe sur l’action des Bâtisseurs d’Église.

 

 Nouveaux enjeux, nouvelle structure

En 2012, Les Chantiers vont se doter d’une nouvelle organisation. Leur champ d’action va s’étendre à tous les diocèses d’Ile-de-France grâce à l’intégration des Chantiers Interdiocésains. Leur structure juridique va évoluer pour se transformer en GIE avec un conseil d’administration assisté d’un comité de sélection des projets et d’un comité de pilotage. Rappelons que le financement des travaux par les Chantiers du Cardinal repose entièrement sur les donateurs. 82 % des fonds recueillis sont consacrés aux travaux. Ils ont enregistré une forte dynamique en 2011 avec une progression des dons de 30 % sur les 10 premiers mois de l’année. Assurant la maîtrise d’œuvre déléguée, Les Chantiers accompagnent 15 réalisations en moyenne par an.

 

 Un enracinement dans nos Paroisses

Les Chantiers du Cardinal disposent en principe d’un délégué par paroisse. Celui-ci est un véritable relais entre l’œuvre et sa paroisse.

Le délégué s’attache à faire connaître la mission des Chantiers et participe au bon déroulement de la quête annuelle obligatoire, complémentaire et distincte de celle du Denier de l’Église. Il invite les paroissiens à réfléchir à la mission des Chantiers du Cardinal et à participer par leur don à cette œuvre de solidarité.

 

 Les Chantiers du Cardinal, une mission pour paroissienne et paroissien

Assembleegeneralebondy2011
© Chantiers du Cardinal/Rémi Pothier
Délégué des Chantiers du Cardinal : Qui suis-je ?

 

Un laïc : je suis prêt à rendre service à ma paroisse pour la Journée des Chantiers . J’accepte d’y consacrer un week-end par an et quelques heures… pour un travail simple et utile. Une fois par an je suis invité à l'Assemblée Générale des Délégués qui réunit tous les délégués des diocèses. Au programme : célébration eucharistique, assemblée annuelle et tables rondes suivies d’une collation.

Assembleedelegues Bondy
© Chantiers du Cardinal/Rémi Pothier
Quel travail dois-je réaliser ?

 

Préparer l’organisation de la Journée des Chantiers avec le responsable de la paroisse et le soutien des Chantiers du Cardinal. Intervenir durant les offices pour présenter les Chantiers et leur programme de travaux et susciter les dons. C’est un travail qui ne m’empêche aucunement de mener ma vie professionnelle ou d’accepter d’autres engagements bénévoles.

assembleedeleguesgroupesdetravail
© Chantiers du Cardinal/Rémi Pothier
Qui me renseignera en détail sur ce travail ?

 

N’hésitez pas à prendre contact avec les Chantiers du Cardinal, pour en savoir plus

Et, bien sûr, votre curé ou le responsable de votre paroisse, c’est lui qui nomme le délégué auprès des Chantiers, il vous précisera l’application dans sa paroisse.

assembleedeleguescocktail
© Chantiers du Cardinal/Rémi Pothier
Comment devenir délégué ?

 

Vous êtes prêt à assurer ce rôle ? N’hésitez pas, allez proposer votre service au responsable de votre paroisse... vous serez très bien accueilli.

 

 Les Chantiers du Cardinal à Saint-Pierre-Saint-Paul

Comme vous le savez, nous avons la chance de bénéficier d’une magnifique église construite avant 1905 et donc propriété des Monuments Historiques. Dans la région Île-de-France, près de la moitié des églises sont à la charge des paroisses et nos dons sont collectés par les Chantiers du Cardinal pour être utilisés directement par nos évêques de la région Île-de-France pour des chantiers sur notre territoire régional.

Dans cette action de solidarité interdiocésaine, le diocèse de Nanterre a contribué, en 2011, pour environ 30% aux dons apportés par les paroissiens et a bénéficié de près de 20% des budgets pour des travaux dans le diocèse. Nous avons eu récemment tout près de nous, deux chantiers ; Saint-Adrien à Courbevoie et Notre-Dame-de-la-Paix à Suresnes.

Que soient ici très chaleureusement remerciés chacune et chacun des donateurs de notre paroisse Saint-Pierre-Saint-Paul. Nous comptons absolument sur leur fidélité comme nous comptons sur l’exemplarité de leur démarche pour que de nouveaux donateurs s’engagent à leurs côtés. Pour rappel, 66% du montant de votre don sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de vos revenus imposables.

Notre évêque a retenu la date du 29 janvier 2012 pour la « Journée des Chantiers du Cardinal », date unique pour l’ensemble des Paroisses du Diocèse. Cette collecte annuelle est un moment privilégiée pour soutenir concrètement les actions des Chantiers. Avec la possibilité du don en ligne depuis le site internet des Chantiers du Cardinal, ce n’est plus le seul moment. Il reste néanmoins un des temps forts de notre paroisse puisque notre curé remet le montant des quêtes du week-end au Chantiers du Cardinal.

L’Église de demain s’édifie aujourd’hui, soyons les nouveaux « bâtisseurs d’églises » pour nous-mêmes et pour les générations à venir.

 ▲